40 ans

AU SERVICE DE LA PROFESSION

60%

DES ENTRAÎNEURS

6000

CHEVAUX À L'ENTRAINEMENT
FR

À PROPOS

À PROPOS

Etablie depuis plus de 40 ans et visant à représenter l’ensemble des Entraîneurs exerçant en France, l’Association des Entraîneurs de Galop est aujourd’hui présidé par Nicolas CLÉMENT, accompagné de 4 Vice-Présidents :


Etienne LEENDERS, Philippe DECOUZ, Francis-Henri GRAFFARD, Mikel DELZANGLES, auxquels s’ajoute Didier PROD’HOMME.


Dynamiser la représentation de la profession d’entraîneurs est une priorité, avec la création de groupes de travail spécifiques pour le Programme, la réglementation fiscale et la prévoyance (Mutuelle santé, Caisse de Secours).


Un rôle privilégié est donné aux délégués régionaux et aux membres du comité, pour s’investir davantage dans l’avenir de notre profession et dans l’évolution de la filière Courses en France en étant avant tout force de proposition.



NOTRE
MISSION


Défendre les intérêts des professionnels au quotidien, avec un secrétariat général mené par Richard Crépon, et assisté d’Hélène Hatchiguian pour les affaires courantes. 



NOS
OBJECTIFS


Etre informé pour pouvoir protéger le quotidien de nos adhérents en valorisant l’excellence del’entraî- nement des chevaux de course en France ; Travailler en synergie sur de nombreux dossiers avec les éleveurs, les propriétaires, ou encore l’Association des Jockeys ;


RESSOURCES ET FINANCEMENT

RESSOURCES ET FINANCEMENT

Les ressources de l’Association proviennent d’un prélèvement de 0,25 % sur les gains de courses (article 37 du Code des Courses au Galop) de ses adhérents, soit 60% des entraîneurs français ou étrangers implantés sur le territoire.


L’argent des amendes infligées aux entraîneurs par France Galop est reversé au prorata du nombre d’adhérents pour alimenter la Caisse de Secours. Cette caisse sert à aider mensuellement les veuves d’entraîneurs, les entraîneurs à la retraite ou handicapés, qui connaissent de grosses difficultés financières.


HISTORIQUE

HISTORIQUE

Après la deuxième guerre mondiale, plusieurs entraîneurs de Maisons-Laffitte se sont regroupés en syndicat, dans le but de tisser entre eux des liens conviviaux. En 1977, Monsieur d’Aillières transforme le Syndicat en Association des Entraîneurs (loi 1901).


Le siège est alors implanté à Chantilly. Il s’agit d’un tournant très important pour les entraîneurs car ils peuvent depuis cette date bénéficier d’une mutuelle-groupe qui leur est adaptée. L’Association prend à sa charge 30 % du coût de la cotisation de cette mutuelle. Le prix de la cotisation est le même quel que soit l’âge de l’entraîneur et sa situation de famille. En 1992, Monsieur D’AILLIÈRES fait obtenir un siège au Comité de France Galop à l’Association.


Il est évident que l’Association des Entraîneurs de Galop ne peut exercer la représentation de la profession en étant isolée des autres acteurs de la filière. L’objectif principal a toujours été de travailler de concert pour consolider la filière Courses de demain.


A titre d’exemple, l’Association s’est battue pendant plus de 15 ans pour que les entraîneurs obtiennent le bénéfice agricole en 2004 puis le statut d’agriculteur en 2005 (grâce également à Dominique de BELLAIGUE, président du Cheval Français).


FIÈRS DE NOS ANCIENS PRÉSIDENTS

FIÈRS DE NOS ANCIENS PRÉSIDENTS

Hubert
D’AILLIÈRES


Jack
BARBE


Guy
BONNAVENTURE


Christianne
HEAD-MAAREK